Back… in BLACK !

11 Mai

Amie, Ami,

Il n’est jamais trop tard…

Des mois, des siècles presque, se sont écoulés sans que ce blog ne vibre de mes mots, comme Tu l’as si tristement constaté, venant régulièrement sur ces pages (je vois les statistiques de visites !) pour T’apercevoir, transi(e) d’inquiétude, pétri(e) d’angoisse et désespéré(e), que rien ne venait (et Tu ne t’appelles même pas Anne et n’as aucune raison valable de craindre un quelconque hipster à la pilosité azurée !).

Pour ma (pitoyable et forcément maladroite) défense, je Te rappellerai que mon humble existence est tout de même bien remplie, avec famille, boulot, répétitions et festival à ficeler, et que j’opte souvent pour la facilité et la rapidité (j’ai honte, un peu) de communication par voie de réseau social.

Tu peux me maudire, brûler ma photo en hurlant des injures, voire uriner sur ma voiture (déjà pourrie) si cela Te revigore un chouya, j’assume. Tu peux aussi céder et te créer un profil minimal sur Face de Bouc, pour nous rejoindre (dédicace à mon surdo d’amour et ma tamborim tennistique adorée) !

En même temps, je ne suis pas dupe une milliseconde : Tu as bien d’autres chats à fouetter (c’est une expression, et je suis contre la maltraitance animale) que de Te faire du souci pour un troupeau de tambours, mais ça fait du moelleux à l’ego de se croire important… alors je te serai gré de me laisser me patiner le narcisse en faisant comme si qu’on était des vedettes en blablatant sur ce blog. Pour une fois que je me décide à T’écrire, Tu vas pas me faire Ta mijaurée, bordel.

Que s’est-il donc passé durant ces longs mois de silence au cœur de ta tribu percutonique favorite (souviens-toi du deal, avec le moelleux à l’ego tout ça, et accepte l’idée que j’abuse, stp) ?

Depuis la participation à Barques en Scène (fin août), le 100% Oaï Spirit ne s’est pas vraiment tourné les baguettes. Accueil de quelques petits nouveaux pistonnés (proches et bambins de Oaïeurs), lancement d’un travail sur le Délire Percussif Organisé, nouveautés dans les coins et quelques apparitions publiques sonoritruantes dont je Te livre deux-trois images en diaporama.

Dans l’ordre chronologique, une soirée BABYSITTING 2 au CGR, qui vit danser les acteurs du film sur nos rythmiques (qu’ils ont apparemment kiffé leur race), une inauguration frigorifiante de la boutique d’un Ami carrément doué en pinard, un petit Téléthon solidaire en compagnie de nos Copains Saltim’Brés, une furtive mais remarquée visite des Féeries de Noël (parce qu’on avait envie), des carnav’Oaï comme on les aime (Bize-minervois, Port-la-nouvelle et Ginestas), et une escapade en Aragon, à l’invitation de nos Copains Trokobloco, pour leur BATENDO 2016 grandiose. Je ne Te raconte pas tout en détail, ça ferait trop !

A venir, note déjà qu’on se croise ce week-end, à Gruissan, pour les incontournables Festejades 2016. Le 100% Te pétera les esgourdes officiellement à l’apéro (genre 18h-21h, à la louche), et remettra évidemment le couvert après souper, en mode freestyle comme on l’aime (avec l’autorisation de nos Amis Organisateurs).

Ce sera vendredi 13 et samedi 14/05 uniquement, vu que, comme Tu le sais,les Oaïeurs se réservent toujours le dimanche pour goûter en civil les nombreuses spécialités des diverses bodégas (et les signatures d’autographes à des centaines de fans émues et tremblantes… ok, y a des gars aussi, mais je suis bizarrement moins sensible à leurs poutous).

Ce sera l’occase de retrouver nos Copains percutonitruants des Fouzil’s, de Batala La Rochelle et des Peaux Rouges Bateria, bref, les potes à tambours ! Grrr…

Occase aussi de Te montrer en live quelques petites nouveautés un peu perchées, tant visuellement que musicalement, fruit de nos séances créatrices de DPO (concept de la tribu), qui ont fait un sacré effet auprès de nos camarades espagnols…

Festejades, Gruissan, gratuit, plein de spectacles, de musiques, de belles et bonnes choses, de vendredi à dimanche. Viens !

Plus tard, on va filer vers Toulouse pour une rencontre inter-batucadas qui s’annonce sympathique, on tapotera à Narbonne, on mettra le dawa à Saint-Pierre pour les 10 ans du Lâcher de Percus, on tracera à Pamiers… Je Te dirai.

Promis, je vais T’écrire plus souvent.

Tu m’as manqué.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Publicités

DéBarquement imminent !

29 Août

Amie, Ami,

on a rdv…

Tout à l’heure, en centre ville de Narbonne, dans le cadre du festival « Barques en Scène », Ta tribu percutonifiante préférée vient te faire frissonner les poignées d’amour et sautiller les capitons, Te faire pétiller les mirettes et rebondir les tympans, bref, on vient Youer pour Toi (et tous les autres !). D’autres troupes percutantes (Rougail et Vip), des spectacles de rue, des bons concerts dans plein de coins… une belle soirée gratuite de musiques et de pestacles qu’il serait regrettable de louper !

Il va falloir être ponctuel et efficace, car notre fenêtre de tir (!) est drôlement petite (entre 17h30 et 19h), comparée à nos habitudes de tambourinage interminable… Bon, Tu commences à nous connaître, et Tu sais que nous ferons tout notre possible pour en rajouter un chouya, évitant la frustration en prolongeant le moment.

Impossible de Te dire où nous trouver (on n’en sait rien !)…

Viens en centre-ville et promène-toi : on finira bien par se croiser !

Le 100% est chaud-carotte, et a déjà prévu de mettre son Oaï puissance 12000 partout où on nous permettra d’aller… Grrr.

La semaine prochaine, après cette apparition narbonnaise de fin d’été et de début de saison (double effet !), c’est la reprise officielle des répèts pour le 100% Oaï Spirit, avec un mardi soir comme on les aime et un mercredi soir « expérimental » (?)… Me demande pas, je sais pas.

Pas de nouveaux cette année (arrêtez de nous écrire !), à part quelques pistonnés et revenants, mais des nouveautés dans le cartable du Chef qui vont probablement nous dépoter les dorures…

On se voit tout à l’heure, pour l’apéro.

infos Oaïeurs : rdv MJC Narbonne à partir de 16h. Pense à ton instru et ton costume, courgette…

Fête de LEUCATE 2015 (15)

180 !

15 Août

Amie, Ami,

ta tribu percutonifiante favorite a déhoussé ses instruments pour venir allègrement Te bercer de ses sonoritruances toutes de Noir et Or vêtues…

Hier soir, veille de 15 août, le 100% est donc allé mettre le Oaï dans les rues de Leucate, à l’occasion de la Fête du village.

Profitant d’une fenêtre météo propice, légèrement ventée mais globalement douce, les trublions ont tabassé 3 heures durant (d’où le titre, en minutes…) et se sont drôlement amusés. Un réel plaisir à passer ces instants avec Toi, spectateur-danseur-photographieur-sourieur-applaudisseur, venu en nombre nous suivre tout au long de notre périple bondissant (et zigzagant un peu !).  Entre les bons gros sets statiques dans les coins, les promenades en mode Oaï (à fond et en vrac… j’adore !) suivis par la foule (!), les invasions bestiales des divers restaurants (désolé), les rencontres cuivrées ou capverdiennes (maracatu !), les délires de n’importe quoi comme à la maison, ce fut une magnifique soirée, conclue par un repas savoureux aux petits soins de nos hôtes… On aurait dû s’arrêter et faire une pause, à un moment… On a oublié, tout à notre plaisir de Te faire sauter partout et de Te régaler.

Merci à Anthony, qui a expérimenté le suivi du troupeau et qui a explosé son forfait de sms pour tenter de nous guider (et qui a mitraillé avec talent).

Merci à tous les artistes présents, qui ont glissé leurs notes et mélodies dans notre brouhaha.

Merci aux bodégas et établissements, qui nous ont « supportés ».

Merci à Toi, Ami(e), pour tout ce que tu sais.

Merci à la Ville et à l’Office de Tourisme de Leucate, pour l’accueil et l’invitation, qui en appelle sans doute d’autres (nous, on est chauds pour prendre un abonnement !).

Merci enfin aux Oaïeurs, qui ont assuré encore une fois le spectacle, avec des sourires, une énergie, une complicité et un engagement qui motivent toujours autant. Dédicace à nos baptisés du soir, qui ont parfaitement tenu leur jeu !

Le prochain rendez-vous avec nous, c’est à Narbonne, dans le cadre du festival Barques en Scène… Samedi 29/08, entre 18h et 20h, en centre-ville, avant le concert de Bénabar, en compagnie de troupes diverses de musique et spectacles de rue. Tu l’as noté, hein, parce qu’on est chauds-bouillants d’envoyer le pâté en mode « Wahou » (nouveau leitmotiv de la tribu).

On panse nos ampoules, on masse nos corps (sculpturaux et luisants), on ré-accorde nos tambours, et on arrive, rien que pour Toi.

Grrrr…

Ce diaporama nécessite JavaScript.